Imprimante DiscoEasy200
source

Que faire avant le lancement de L’impression?

Avant de pouvoir imprimer un  objet en 3D, il faut suivre certaines étapes afin de s’assurer d’un bon rendu. Dans cet article, nous expliquerons comment faire pour imprimer un objet basique.

Préparer le fichier à imprimer

La première chose à faire est d’obtenir un objet dans le format de modélisation STL. Ce format est le plus répandu pour l’impression 3D. En cherchant sur internet, il est facilement possible de trouver des milliers de fichier STL permettant d’imprimer différents objets. De plus, des fichiers STL peuvent être extrait de logiciels tel que Revit (voir article Imprimer un bâtiment en 3D).

Lorsque le fichier STL a été téléchargé, il doit être ouvert sur le logiciel Cura by Dagoma. Même si différents logiciels peuvent fonctionner, ce logiciel spécialement conçu par l’entreprise à l’origine de la DiscoEasy200 vous facilitera la préparation de l’impression.

Une fois votre objet ouvert sur Cura il vous sera possible de régler les différents paramètres d’impression.

Prise en main du logiciel Cura 

Voici à quoi ressemble l’interface du logiciel dans son ensemble.

vue d’ensemble de Cura.

Icônes apparaissant autour de l’objet

icône d’importation

Cliquer sur le bouton en haut à gauche de votre écran vous permettra d’insérer votre fichier STL. 

icônes de réglages de l’objet.

A cela s’ajoute trois icônes en bas à gauche de votre écran qui s’affichent seulement lorsqu’un objet est sélectionné.

  • Le premier, en partant de la gauche permet de positionner votre objet dans l’espace. Vous pouvez ainsi regarder les détails de tout les angles possibles.
  • Le deuxième permet de changer les dimensions de votre objet. Comme vous pouvez le voir ci-dessous il est possible de modifier l’échelle automatiquement à la taille maximale possible (icône du haut). De plus il est possible de changer une seule dimension en décochant le verrou. Attention, l’échelle de votre objet ne sera plus uniforme.
icônes de dimensionnement.
  • le bouton de gauche sert à symétriser votre objet. 
icônes de visualisation

Si vous cliquez sur l’icône en haut à gauche de l’écran vous pourrez choisir le mode de visualisation. Passer en mode couches permet de voir le travail réel de l’imprimante, le remplissage et les trajectoires. Passer en mode normal permet de voir l’objet dans son ensemble.

informations sur l’impression

Les informations en bas à gauche de l’écran sont quant à elle le temps d’impression, le poids que va faire votre objet et le coût de l’impression par rapport à la quantité de fil utilisé.

Options avancées pour l’impression

Différentes options s’offrent à vous à droite de votre écran.

  • La première permet de choisir la marque du filament (« PLA Chromatik » pour notre cas )
  • La seconde permet de visualiser l’objet dans différentes couleurs. Cependant, il ne pourra s’afficher que d’une couleur même si vous décidez de faire un changement de couleur, Cura ne permet pas d’afficher ces changements. ( voir l’article sur le changement de couleur).
  • La troisième permet de choisir le remplissage. Il est important de noter que plus le remplissage est important,plus l’impression prendra du temps.
    • Vase : seule la couche extérieure de votre objet sera imprimée (en spirale). Ce mode ultra rapide est adapté aux objets creux et ouverts sur leur dessus.
    • Creux (0%) : pour une impression sans remplissage qui sera rapide.
    • Rempli (17%) : pour une impression simple et légèrement plus solide. Ce remplissage est conseillé dans le cas d’une impression détaillée mais pas trop longue. 
    • Renforcé (33%) : pour imprimer un objet résistant.
Représentation des différents remplissage.
Source
différentes qualités de couches disponibles.
  • La quatrième concerne l’épaisseur de chaque couche. Plus l’épaisseur est fine plus la qualité sera bonne. Il est important de noter que plus l’épaisseur est fine, plus l’impression prendra du temps. C’est donc à vous de choisir en fonction de la précision que vous cherchez. 

  • La cinquième concerne le support d’impression. Son importance diffère selon l’objet que vous souhaitez imprimer. Il est impossible d’imprimer au-dessus du vide, ainsi, si votre objet présente des parties dans ce cas, il vous faudra un support. . Utiliser un support vous rajoute une tâche manuelle ultérieure à l’impression car c’est à l’utilisateur d’enlever soi-même le support (pour cela utilisez un cutter). A noter, il est conseillé de toujours cocher « partie touchant le plateau » pour une meilleure impression.

Ci-dessous, le ‘YHT’ montre les possibilités de support. 

  • Y: Tant que l’angle de la surface ne dépasse pas 45°, le support n’est pas nécessaire.
  • H: Il est possible d’imprimer sans support s’il est suffisamment étroit mais sinon un support est nécessaire pour soutenir la partie horizontale du H.
  • T: Il est obligatoire d’utiliser un support dans ce cas.
Exemples pour le support.
source
  • les deux options suivantes sont l’utilisation du palpeur qui n’est pas à cocher car l’imprimante 3D du hackerspace n’a pas cette option et l’amélioration de la surface d’adhésion qui est à cocher car elle assure que l’objet colle mieux au plateau d’impression.
  • La dernière option concerne le changement de couleur qui est développée dans un autre article.

Lorsque vous avez choisi toutes vos options, insérez la carte SD de l’imprimante dans votre ordinateur. Cliquez sur « Préparez l’impression », le fichier s’enregistre directement sur la carte SD sous le nom dagoma0.g. Attention enregistrer votre objet supprimera automatiquement un fichier déjà existant sur la carte.

Il vous reste plus qu’à prendre votre carte SD et l’insérer dans la fente à gauche de l’écran de contrôle de l’imprimante. Veillez à lire l’article sur la préparation avant impression disponible sur le site avant de d’imprimer votre objet (Rudiments de l’Impression 3D sur DiscoEasy200 II).

Catégories : Impression 3D

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *