Introduction

Qu’est-ce que DYNAMO – REVIT ?

Dans le domaine de la technologie de la construction, le BIM (Building Information Modeling) constituera une révolution majeure dans la conception. Actuellement, le logiciel Revit-BIM est utilisé dans quelques grosses entreprises de construction, c’est un logiciel qui joue un rôle important dans le processus de conception et de développement d’un projet. Revit présente cependant quelques lacunes dans l’implémentation des dessins et de la documentation. Dynamo a donc vu le jour pour surmonter et diminuer ces lacunes.

Dynamo est essentiellement une plate-forme de programmation visuelle, intuitive et facile à comprendre. Elle nous permet d’automatiser le processus de conception de Revit, ou de l’adapter rapidement et efficacement à des modèles complexes.

Logo de Dynamo

Présentation de l’interface

Lorsque vous démarrez Dynamo dans un environnement Revit, une interface très simple apparaît. Elle comprend 3 parties principales :

Interface de Dynamo
  • Tout d’abord, on observe une fenêtre principale qui sera notre espace de travail. Il s’agit d’un espace en trois dimensions avec trois axes : X (rouge), Y (vert), Z (en bleu); et une grille de 1mm par 1mm représentant le plan d’origine en altitude Z = 0.
  • La bibliothèque à gauche contient différents blocs : Analyze, Builtin, Core, Display, Geometry, Office, Operators et Revit. C’est grâce à ces blocs que l’on pourra réaliser nos projets. Un clic droit sur l’espace de travail permet de rechercher directement la fonction par son nom, si on le connaît.
  • La barre de contrôle, tout en bas de l’écran, permet de contrôler l’exécution du script. Elle dispose de deux modes, Automatique et Manuel. Lorsque l’exécution est Automatique, toutes les actions de l’utilisateur effectuées dans Dynamo sont exécutées immédiatement, et l’affichage dans Revit se met à jour. Dans le second mode, vous devez cliquer sur « Exécuter » pour exécuter le script. Il est recommandé de passer en mode Manuel lorsque le script devient lourd.

Qu’est-ce qu’un nœud ?

Les nœuds sont des objets que l’on connecte entre eux pour créer des programmes virtuels. Chaque nœud exécute une fonction, parfois aussi simple que de contenir une valeur, ou plus complexe telle que la création d’objets géométriques ou le calcul de données.

La plupart des nœuds de Dynamo sont composés de 5 parties :

Composition d’un nœud

1. Le nom du nœud avec la convention <catégorie>. <Nom>

2. Le corps principal du nœud

3. Les Entrées et Sorties – à gauche, on connecte les entrées du nœud avec les sorties des autres nœuds, à droite, on connecte la sortie du nœud avec les entrées des autres nœuds

4. Aperçu des données – en faisant glisser la souris, on peut voir les résultats de la fonction du nœud

5. Lacing Icon – permet d’inspecter les paramètres de sortie

Pour relier les nœuds entre eux, il suffit de créer un lien, ou wire, en cliquant sur un port de sortie d’un nœud puis sur un port d’entrée du nœud suivant pour que les nœuds soient connectés. Ces liens forment un flux continu de données qui constituent le programme.

Organisation et recherche dans la bibliothèque

La bibliothèque est une arborescence de répertoires, qui permettent de créer différents types de nœuds que nous utiliserons constamment pour travailler. Par exemple, lorsque nous ouvrons la catégorie « Géométrie » puis « Arc », nous pouvons créer un nœud permettant de tracer un arc de cercle. Pour cela, nous avons différentes possibilités de nœuds, selon la manière dont on veut construire notre arc de cercle :

Bibliothèque Dynamo

Les nœuds dans Dynamo sont généralement divisés en trois groupes principaux :

  • les nœuds qui créent un nouvel objet avec un symbole « + » vert,
  • les nœuds qui effectuent des opérations sur les objets disponibles avec le signe « ⚡ »,
  • et les nœuds de requêtes d’informations d’objet avec le symbole « ? ».

En passant le curseur de la souris sur un nœud de la bibliothèque, une bulle d’aide apparait décrivant son utilité ainsi que ses entrées et sorties. Par exemple, sur la photo ci-dessous, on peut voir que si on veut créer un arc de cercle grâce au nœud survolé par la souris, il faut fournir en entrée les coordonnées des trois points nécessaires : le centre du cercle, le point de départ et le point d’arrivée. Si l’utilisateur ne renseigne pas les coordonnées, Dynamo rentrera des valeurs par défaut.

En cliquant sur un élément de nœud de la bibliothèque, un rectangle apparaît dans la zone de travail avec les entrées à gauche et les sorties à droite.

Exemple: Dans ce nœud Somme, il y a 2 variables d’entrée, x et y à gauche. Le résultat apparaît lorsque l’on survole le nœud. On remarque aussi que la sortie est du type Variable.

Exemple d’un nœud Somme

Modes d’observation

Il existe deux modes d’observation, un mode permettant la manipulation des nœuds, comme on l’a vu jusqu’ici, et un autre mode permettant d’observer les objets que nous sommes en train de créer. Ce mode permet de zoomer, dézoomer, faire pivoter la vue 3D, etc. Lorsque nous sommes dans ce mode, les nœuds deviennent quasiment transparents et on ne peut pas les modifier.

Pour passer d’un mode à l’autre, vous pouvez utiliser le commutateur « Ctrl B », ou bien cliquer sur ce bouton qui apparaît en haut à droite de l’interface.

Passer d’un mode à l’autre

En mode de travail avec nœuds, utilisez la molette de la souris pour effectuer un zoom avant ou arrière, et maintenez le clic molette pour déplacer tous les nœuds.

En mode d’affichage géométrique, maintenez le clic gauche gauche de la souris pour vous déplacer, maintenez le clic droit pour faire pivoter l’objet, et utilisez la molette pour effectuer un zoom avant ou arrière.

Inconvénients de Dynamo

Dynamo sert uniquement à résoudre des problèmes localisés. Il serait en effet bien trop long de créer un projet entier sur Dynamo. Il faudra donc passer par Revit pour développer un projet, quitte à utiliser Dynamo pour certaines applications judicieusement choisies, notamment pour les tâches qui demandant des répétitions ou une automatisation.

De plus, lorsque le fichier Dynamo est assez volumineux et que les données du projet Revit sont nombreuses, le fichier Dynamo s’exécutera très lentement, en particulier avec des objets complexes.

Avantages de Dynamo

Dynamo est particulièrement puissant pour effectuer des tâches répétitives et logiques sans avoir à connaître le moindre langage de programmation. C’est aussi un bon tremplin pour ceux et celles qui souhaitent se lancer dans la programmation avec code.

Pour utiliser Dynamo, il suffit de penser de manière logique. La programmation visuelle est simple, facile à comprendre et facile à corriger en cas d’erreur. Dynamo permet aussi de développer la créativité des architectes et ingénieurs utilisateurs de ce module. De plus, un fichier Dynamo peut être utilisé plusieurs fois dans de nombreux projets sur Revit, ce qui est très pratique.

La communauté est assez grande grâce à l’opensource, nous pouvons donc développer Dynamo avec des packages gratuits.

Bonne découverte de Dynamo !

Catégories : Dynamo

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *